gallery

7 RUE EMILE DUBOIS 75014 PARIS

Une rénovation réalisée sans augmenter les dépenses annuelles de la copropriété


IDENTITÉ

Année de construction

1965

Nombre de bâtiment

1

Nombre de logement

440

Type de chauffage

Collectif

Source d'énergie chauffage

Réseau de chaleur urbain


DONNÉES CLÉS

Performance énergétique

20 %

Consommation avant projet

228 kWhep/m²/an

Coût moyen / logement

120 €

Consommation après projet

182 kWhep/m²/an

CONTEXTE DU PROJET DE RÉNOVATION

Cette copropriété a remporté le prix du public des Trophées CoachCopro 2019.

 

Le Méridien est une copropriété à l'architecture atypique, située dans le 14e arrondissement de Paris. Le bâtiment se distingue par sa forme originale en Y, construit par les architectes Arthur-Georges Héaume et Alexandre Persitz entre 1963 et 1968.

 

La copropriété est constituée d'un bâtiment, en ossature béton, de 13 étages. On dénombre au total 480 logements et des commerces en RDC et au R-1 (une école de Jazz et un cabinet d'architecture).

 

Les murs des façades extérieures sont vitrés avec des murs de refend en béton. Les murs pignons sont, eux, composés d'un voile de béton et de parements extérieurs en grès émaillé.

 

En 2017, la copropriété a souhaité s'investir dans un projet de rénovation énergétique. Le projet est né d'un besoin d'amélioration du confort dans les logements, très soumis aux variations de température extérieure et également la puissance du vent. De plus, il y avait un impératif : ne pas augmenter les dépenses annuelles des copropriétaires.

 

Pour cette raison, ces derniers ne se sont pas lancés dans des travaux de rénovation globale, impliquant des coûts importants. Ils ont préféré diviser le projet en 2 phases.

 

La première, entre 2017 et 2019, a pour but la réduction des dépenses d'énergie de 20% en investissant des sommes rapidement rentabilisables. La deuxième, qui doit s'étaler entre 2020 et 2025, a pour vocation la réduction de 20% supplémentaire des dépenses d'énergie en suivant un Plan Plurinannuel de Travaux intègrant des interventions plus lourdes sur le bâti.

 

Un audit énergétique a été réalisé en 2017 par le bureau d'études AGOTHERM. Celui-ci a mis en lumière toutes les défaillances du bâti. À commencer par l'enveloppe du bâtiment, peu isolée, qui entraine de fortes déperditions de chaleur et des effets de paroi froide. Mais aussi les balcons dont découle la présence de ponts thermiques importants.

L'audit a montré que 22% du vitrage était simple d'origine contre 42% de vitrage double de moins de 10 ans.  Or, une hétérogénéité de l'état et de l'ancienneté des vitrages sur un bâti fortement vitré a un impact fort sur le confort des occupants.

La copropriété présentait également des consommations d'électricité élevées en partie à cause de l'éclairage discontinu des halls et du parking. 

 

La phase 1 (2017-2019) s'est donc orientée vers de "petits travaux" : 

- Travaux d'amélioration des installations d'éclairage des parties communes (LED et détecteurs de présence).

- Travaux d'installation, de régulation, d'équilibrage ou de remplacement des systèmes de chauffage, d'eau chaude sanitaire (conduite prédictive de la régulation du chauffage et adaptation de la production à la consommation). La technologie EFFICAP Conduite Prédictive de la Régulation thermique consiste à réaliser une connexion entre la régulation centrale du chauffage et un centre de calcul afin d'améliorer l'efficacité énergétique de la copropriété. Il s'agit d'un système prédictif en fonction des conditions météorologiques. 

- Travaux d'isolation des réseaux collectifs de chauffage, et d'eau chaude sanitaire (calorifugeage).

 

En 2019, les objectifs de cette 1ère phase sont atteints : la totalité des économies réalisées a été supérieure de 15 585 € aux dépenses et chaque année l'économie récurrente varie entre 60 000 €/an et 90 000 €/an, ce qui permet de continuer à financer d'autres travaux d'amélioration de l'efficacité énergétique.

 

De plus, suite à un vote en AG, une infrastructure de recharge pour les véhicules électriques permettant aux bornes de recharges des 4 niveaux de parking de se connecter, a été installée. 

L'électricité consommée par chaque borne de recharge est facturée individuellement à chaque propriétaire, grâce à un système de sous-comptage de l'électricité consommée.

Ceci permet d'individualiser les charges d'électricité liées à la recharge des véhicules électriques.

 

La phase 2 (2020-2025) consistera à effectuer des travaux plus conséquents tels que :

- Rénovation et isolation thermique du toit-terasse.

- Installation de panneaux solaires sur le toit-terrasse.

- Obligation de remplacement des fenêtres simples vitrages par du double vitrage

 

Ce beau projet de rénovation énergétique a été rendu possible et continue son chemin grâce à l'implication du conseil syndical.

PRESTATIONS RÉALISÉES

Audit énergétique

8,600 €

FINANCEMENT

Montant total des travaux et prestations intellectuelles

56,000 €

CHRONOLOGIE

Vote en AG de l'installation bornes de recharge électriques

03.2016

Démarrage de l'audit énergétique

01.2017

Restitution de l'audit énergétique

03.2018

Vote en AG d'un plan d'isolation du bâti

12.2021

ACTEURS DU PROJET

Audit énergétiqueAGOTHERM 01 39 50 47 82 contact@agotherm.fr
Optimisation du système de chauffageEFFICAP ENERGIE +33153631290 eric.lenne@efficap-energie.com
Fournisseur d'EcosondesCONNIT
Syndic de copropriétéLoiselet & Daigremont