gallery

32 RUE CAVENDISH 75019 PARIS

Rénovation énergétique BBC et revalorisation architecturale d’une copropriété du 19e arrondissement


IDENTITÉ

Année de construction

1961

Surface

5214

Nombre de bâtiment

2

Nombre de logement

63

Type de chauffage

Collectif

Source d'énergie chauffage

Gaz


DONNÉES CLÉS

Performance énergétique

58 %

Consommation avant projet

193 kWhep/m²/an

Coût moyen / logement

24,000 €

Consommation après projet

81 kWhep/m²/an

CONTEXTE DU PROJET DE RÉNOVATION

La copropriété rue Cavendish est constituée de deux immeubles identiques accolés et implantés en alignement de la rue Cavendish.

 

L’écriture est typique de l’architecture de la fin des années 50, dans un style épuré et moderniste. À l’origine la qualité architecturale était soignée mais au fil du temps des pathologies marquées, signes de vieillisse- ment, se sont multipliées.

 

La façade rue orientée sud-ouest est très exposée au soleil. Il en résulte un réel inconfort des logements en été. La présence de stores toiles très dégradés et la prolifération de jalousies en PVC viennent détériorer considérablement la qualité architecturale d’origine.

 

Cette résidence constitue une copropriété au sens de la Loi de 1965. Construite en 1961, elle nécessitait une sérieuse rénovation.

 

Conscients de cette nécessité, les copropriétaires ont exprimé le souhait que le projet s’inscrive dans une démarche d’économie d’énergie, de revalorisation architecturale et de développement durable. ReeZOME (AMO) a alors engagé avec le Groupe A&M Architecture, un processus de conduite de projet basé sur la participation des copropriétaires, de sorte qu’à l’issue des phases de concertation et de co-conception, un projet de rénovation énergétique et architecturale a été voté en assemblée générale.

 

Le projet est le résultat d’un consensus qui interpelle l’intérêt général du syndicat, mais aussi les intérêts personnels, souvent divergents, des copropriétaires. Il s’agit donc d’un projet complexe dans le processus de décision.

 

L’objectif est aujourd’hui atteint : Le projet voté a été fondé sur les éléments d’architecture d’origine permettant une véritable revalorisation architecturale tout en réduisant significativement les consommations d’énergie et en améliorant le confort des habitants.

 

Description de la solution technique :

 

Le socle :

 

Il est apparu important de conserver un traitement particulier aux pieds et aux entrées des immeubles tout en isolant les façades de ces logements. 

Sur la rue, les jardinières sont rénovées, les murs de soubassement sont isolés et revêtus d’enduits de grains de marbre, pérennes et non salissants.

Les entrées sont marquées par un enduit plus clair, et les faux-plafonds sont déposés et remplacés après avoir isolé les planchers débordants des logements du 1er étage.

 

Le corps :

 

Le premier objectif était de conserver l’expression d’origine constituée d'horizontales fortement marquées par les allèges claires en alternance avec les fenêtres en bande.

 

Techniquement, c’est un travail de précision, car il faut isoler avec les mêmes performances thermiques les allèges et les trumeaux, tout en gardant des différences de nu très marquées, sans toucher aux fenêtres qui sont des éléments privatifs

 

Le traitement des allèges :

Sur la rue : 

les allèges qui marquent les grandes longueurs de la façade, sont revêtues d’un bardage isolérecouvert d’un matériau robuste et pérenne en plaquettes de terre cuite des Rairies Montrieux.  

Ce matériau géo-sourcé s’intègre dans un continuum historique de minéralité des matériaux des immeubles voisins. Matière pérenne, cette terre cuite a été choisie de teinte blanc mat, afin de s’intégrer dans la gamme chromatique du tissu parisien tout en respectant le style de l’immeuble.

De plus, le bardage avec lame d’air permet une ventilation optimale de cette façade orientée sud-ouest particulièrement exposée aux rayonnements solaires en été. Il permet de ralentir l’échauffement de la façade en été tout en intégrant de nouvelles occultations pérennes grâce à l’intégration des coffres de volets roulants

Sur la cour :

La façade, plus simple, est traitée avec une isolation sous enduit blanc.

 

Les fenêtres

Au titre du règlement de copropriété, les fenêtres sont des éléments privatifs. Cependant, les règles de majorité ont permis de voter l’obligation de changer celles encore en simple vitrage par des fenêtres isolantes, suivant un cahier des charges voté en assemblée générale.

 

Les occultations :

Au fil du temps, des jalousies en PVC ont été installées au gré du souhait des copropriétaires. L’objectif du projet est de les remplacer par des volets roulants intégrés dans la nouvelle façade rue.

S’agissant d’éléments privatifs, cet objectif impose une méthode appropriée : dans un premier temps, la nouvelle façade intégrera des coffres de volets roulants permettant la pose, à titre privatif et optionnel, de volets en aluminium. Ainsi, les jalousies disparaîtront progressivement au profit des volets roulants. Entre temps, des tapées intégrées à la façade permettront la cohabitation provisoire des deux systèmes, de manière à garder une cohérence architecturale

 

Les loggias et les cages d’escalier :

Les loggias, en creux dans la façade, marquent des verticales dans l’ombre, mais le bandeau des appuis de baie des allèges passe en continu devant les loggias pour croiser horizontales et verticales. Ces bandeaux sont reconstitués et leur nu est avancé pour tenir compte de l’épaisseur du bardage de part et d’autre des vides des loggias. A cette occasion, les vitrages armés en allège de ce bandeau formant garde-corps sont remplacés par des vitrages neufs. 

Les cages d’escaliers forment les verticales de la façade sur cour. Les châssis actuels en bois et simple vitrage souffrent de pathologies liées aux intempéries et aux chocs thermiques. Ils seront remplacés par des châssis double vitrage pare-flamme 1/2h avec désenfumage intégré en partie haute, conformément à la réglementation actuelle, pour améliorer la sécurité incendie.

 

 

L’attique :

 

Le dernier étage, donnant sur les terrasses accessibles côté rue sont très en retrait de la façade. Les tonnelles existantes sont rénovées.

 

Compte tenu de la mise en place de l’isolation du bâtiment, l’amélioration de la ventilation est indispensable pour la respirabilité des logements. Une ventilation naturelle assistée est donc installée sur les souches de cheminée existantes.

PRESTATIONS RÉALISÉES

Installations de chantier – Ravalement – Isolation – Travaux divers

850,000 €

Installations de chantier, échafaudages de pied // Sur rue, isolation des façades en bardage terre-cuite avec intégrations des coffres de volets roulants, isolation des loggias et façades du RDC sous enduit (R>3,7 m2.K/W) // Sur cour, isolation des façades sous enduit (R>3,7 m2.K/W)
Ventilation naturelle assistée

91,000 €

Mise en place d’une ventilation naturelle assistée avec entrées d’air et bouches d’extraction hygroréglables dans les logements
Chauffage – Equilibrage - Calorifugeage

56,000 €

Désembouage, calorifugeage horizontal et vertical du réseau de chauffage et équilibrage
Façades vitrées des cages d’escaliers

244,000 €

Remplacement des châssis vitrés des cages d’escaliers par des châssis double vitrage pare-flamme 1/2h avec désenfumage intégré
Menuiseries extérieures – Volets roulants

315,000 €

Remplacement de l’ensemble des fenêtres simple vitrage par du double vitrage (Uw <= 1,3 W/m2.°C et Sw >=0,3 ou Uw <= 1,7 W/m2.°C et Sw >=0,36) // Pour ceux qui le souhaitent, intégration de volets roulants dans les coffres prévus dans le bardage

FINANCEMENT

Montant total des travaux et prestations intellectuelles

1,513,000 €

Montant moyen par logement avec aides déduites

9,600 €

Montant total des aides financières

889,500 €

ANAH Ma Prime Rénov'

375,000 €

ANAH (individuel)

60,000 €

Ville de Paris (EcoRénovons Paris+)

429,800 €

Ville de Paris (individuelles)

24,600 €

CHRONOLOGIE

Etudes de diagnostic

09.2019

Etudes de conception

01.2020

AGE de vote des travaux

10.2020

Préparation des travaux - Etudes d'exécution

06.2022

Début des travaux

09.2022

Fin des travaux

01.2024

ACTEURS DU PROJET

Assistance à Maitrise d'OuvrageREEZOME +33141315150 info@reezome.com
Maîtrise d'œuvre d'exécutionA&M Architecture
Menuiseries extérieures et volets roulantsLORENOVE (LORILLARD)
Façades vitrées des cages d'escalierSEMAP contact@semap-sa.fr
Installations de chantier – Ravalement – Isolation – Travaux diversSEEF
VentilationAIRPUR
ChauffageDalkia

Copropriété avant travaux

Copropriété pendant travaux

Ventilation

Ci-contre une photo de la toiture terrasse après rénovation de la ventilation.