gallery

120 RUE DU PRESIDENT ROOSEVELT 78100 ST GERMAIN EN LAYE

Rénovation énergétique globale d'une copropriété des années 50 dans les Yvelines


IDENTITÉ

Année de construction

1956

Surface

4400

Type de chauffage

Collectif

Source d'énergie chauffage

Gaz


DONNÉES CLÉS

Performance énergétique

40 %

Consommation avant projet

241 kWhep/m²/an

Coût moyen / logement

14,060 €

Consommation après projet

144 kWhep/m²/an

CONTEXTE DU PROJET DE RÉNOVATION

Origine du projet

Construite dans les années 50, la Résidence Pereire est fortement consommatrice d’énergie. Ses façades sont dégradées et nécessitent un ravalement à réaliser à court terme et l’enveloppe du bâtiment vieillissante (menuiseries d’origine vétustes et non étanches), le bâtiment compte de nombreuses pathologies liées au renouvellement d'air qui est insuffisant.
 

Le projet de rénovation globale

Le projet de conception a été lancé en 2016 et les travaux votés en 2019, pour une rénovation globale menant à 40% d'économies d'énergie, passant de la classe énergétique E à C. Les économies estimés sont de l'ordre de 22 000 € / an pour la copropriété, soit un trimestre de charges. Le confort des habitants a sensiblement été amélioré : le confort thermique autant que le confort acoustique; la sécurité des occupants; et le taux de renouvellement de l'air. La copropriété a été requalifiée architecturalement. En termes de lutte de contre le changement climatique, 101 tonnes de gaz à effet de serre sont économisées par an, soit une économie de 50%.
 

Les différents travaux qui ont été menés

  • Ravalement avec isolation
  • Changement des persiennes et garde-corps
  • Changement des menuiseries communes
  • Réfection de l'étanchéité et isolation
  • Mise en sécurité, garde-corps
  • Réfection des sols du rez-de-chaussée et des murs
  • Changement des contrôles d'accès des portes de hall
  • Amélioration du système de ventilation

 

Témoignage de Madame Labzaé, présidente du Conseil syndical :

"Sensible à la lutte contre le changement climatique, j’ai voulu initier, au sein de ma copropriété, un projet de rénovation globale dès 2004 mais j’ai très vite compris que cela n’était pas un sujet d’actualité pour les autres copropriétaires. Ce n’est qu’en 2011 que j’ai pu réintroduire, en tant que membre du conseil syndical, le sujet de rénovation énergétique dans le cadre de discussions sur le ravalement de façade de la copropriété. J’ai pu faire voter la commande d’un DPE en 2013, ce qui a vraiment été le point de départ du projet.


C’est pourquoi, il a encore fallu quatre années pour réellement réussir à sensibiliser les autres copropriétaires et leur faire intégrer le fait que les nouvelles dépenses liées à la rénovation énergétique leur permettraient d’améliorer leur confort et alléger leurs charges.
À cette époque, on parlait encore trop peu de la rénovation énergétique et on ne trouvait pas facilement les professionnels pour nous accompagner dans les démarches et nous conseiller sur les différentes étapes d’un tel projet, même au niveau du syndic. Il fallait donc trouver un professionnel qui puisse accompagner le projet sur la rénovation mais également sur le montage financier car sans cela, avec 60 propriétaires, il aurait été impossible d’aboutir à un accord majoritaire.


Une fois le projet lancé, les copropriétaires ont pu ressentir le confort et les bénéfices dès la mi-travaux réalisée au niveau de l’isolation thermique du bâtiment, avec des températures plus équilibrées entre les logements mais aussi selon les saisons. On évalue aujourd’hui à 38% les économies d’énergie et désormais, avec l’augmentation des prix du gaz, tous les propriétaires sont ravis de cette rénovation !"

 

Et si c'était à refaire ?

Madame Labzae, présidente du conseil syndical : "Il s’agit d’une rénovation énergétique globale de notre bâtiment, qui nous a permis de gagner en confort et de réaliser des économies d’énergies. Cette rénovation intervient sur la toiture, l’enveloppe du bâtiment, le changement des persiennes, des fenêtres, pour les copropriétaires qui ne l’ont pas déjà fait. Elle nous a permis d'aller vers plus de modernité avec l’installation d’interphones en visiophonie, ou encore avec l’automatisation des éclairages des parties communes. Cela a permis une mise aux normes du bâtiment, notamment avec l’installation de garde-corps de sécurité sur la toiture, de trappes de désenfumage… Pour résumer notre rénovation : c’est du nécessaire, du confort, du règlementaire. Le tout permettant la revalorisation de notre copropriété."

 

La copropriété a participé au concours organisé par le département des Yvelines.

PRESTATIONS RÉALISÉES

Coût total

1,741,415 €

Montants par entreprise (arrondi TTC) : - SEEF : 875 000 € - HARMONIE : 169 000 € - NORBA : 190 000 € - EMC AIRTEC : 117 000 € - CIDELEC : 31 000 €

FINANCEMENT

CEE

107,800 €

Région

200,000 €

Aides individuelles (ANAH, Commune, Dpt Yvelines)

590,100 €

CHRONOLOGIE

Vote des travaux en AG

11.2019

Début du chantier

01.2021

Réception du chantier

05.2022

ACTEURS DU PROJET

ArchitecteAtelier D +33188327013 v.grob.archi@gmail.com
Maître d'œuvre + bureau d'étude techniqueIle-de-France Energies
Installations de chantier – Ravalement – Isolation – Travaux diversSEEF
ITE et toitureHARMONIE
VentilationEMC AIRTECH
Contrôle d'accès portesCODELEC
MenuiseriesNORBA ILE DE FRANCE
VentilationCIDELEC

AVANT TRAVAUX EN IMAGES

APRÈS TRAVAUX EN IMAGES