gallery

110 RUE DE LA REUNION 75020 PARIS

Isolation extérieure biosourcée du pignon d'une copropriété du début du 20e siècle


IDENTITÉ

Année de construction

1908

Nombre de bâtiment

1

Type de chauffage

Individuel

Source d'énergie chauffage

Mixte


DONNÉES CLÉS

Performance énergétique

17 %

Consommation avant projet

649 kWhep/m²/an

Coût moyen / logement

4,800 €

Consommation après projet

537 kWhep/m²/an

CONTEXTE DU PROJET DE RÉNOVATION

Texte rédigé par Latitude 48°, MOE du projet de rnoévation : 

 

La copropriété souhaitait réaliser des travaux de rénovation thermique, initialement dans le cadre de l'appel à projet Eco-Rénovons Paris (2017).

 

Les façades sur rue et sur cour sont en briques. Les interventions que nous avions préconisées lors d’un diagnostic étaient l'isolation par l'extérieur du pignon, l'isolation des combles perdus et celle du plancher haut des caves. Nous avons été missionnées pour l’ITE du pignon, alors que l’isolation des combles perdus a été gérée directement par le syndic. 

 

Le pignon donne sur un jardin public et est visible depuis le cimetière du Père-Lachaise, le projet est soumis à l’avis de l’Architecte des Bâtiments de France.

 

La ville de Paris souhaitant initialement laisser le pignon en pierre meulière à l’état brut, un accord a été trouvé pour une isolation extérieure avec une intervention discrète misant sur une continuité de ton avec la façade principale, une continuité des bandeaux, la conservation de l’esthétique des garde-mangers.

 

Le mur pignon (214m²) orienté nord ouest, présentait des désordres dus à l'humidité, notamment à cause des joints dégradés et des remontées capillaires derrière l'enduit ciment en sous-bassement.

 

L'enduit ciment a été pioché et remplacé par de la chaux pouzzolanique. Le mur a été isolé en fibre de bois de 15 cm, avec des recoupements de niveau et des souches, isolées en laine de roche (sécurité incendie). Les garde-manger sont conservés et isolés par l'intérieur, leurs claire-voie en chêne d'origine sont déportés à l'extérieur de l'isolant.

 

Le pignon est fini en enduit clair au silicate, avec des briquettes d'angle. La création d'un bandeau en laine de roche sur le pignon - assurant aussi un recoupement coupe-feu - assure la continuité visuelle entre les façades sur rue et sur cour. Certains copropriétaires ont remplacé leur menuiseries extérieures dans le cadre des travaux commun, en bois double vitrage.

 

La partie enterrée du pignon est étanchéifiée, puis isolée en liège de 15cm, protégé par un enduit minéral. La création d'un drain et une inversion de la pente des pavés sur le passage protègent le pignon des infiltrations.  

PRESTATIONS RÉALISÉES

Isolation par l'extérieur

82,000 €

Isolation biosourcée en fibre de bois (15cm d'épaisseur, R=3,7m².K/W). Détail : étanchéité du soubassement 16 000€ + ITE 67 000€
Isolation des combles (poste géré par le syndic)
MOE

17,400 €

CSPS

2,300 €

Bureau de contrôle

2,800 €

FINANCEMENT

Montant total des travaux et des prestations intellectuelles

104,000 €

CHRONOLOGIE

Déclaration préalable

08.2020

AG vote des travaux

01.2021

Travaux soubassement

06.2021

Travaux façade

12.2021

ACTEURS DU PROJET

Latitude 48°MOE
Isolation et ravalementPeinteco
SoubassementBTI Service
CSPS et CTCAlpes Contrôles

Avant / après

   

   

   

 

Travaux d'isolation par l'extérieur du pignon en fibre de bois, laine de roche et liège pour la partie enterrée