gallery

2 RUE DU GROS CHENE 44300 NANTES

Un projet BBC avec passage du fuel au réseau de chaleur


IDENTITÉ

Année de construction

1962

Nombre de bâtiment

3

Nombre de logement

42

Type de chauffage

Collectif

Source d'énergie chauffage

Réseau de chaleur urbain


DONNÉES CLÉS

Consommation avant projet

140 kWhep/m²/an

Coût moyen / logement

25,875 €

Consommation après projet

77 kWhep/m²/an

CONTEXTE DU PROJET DE RÉNOVATION

Copropriété située au 2 - 2 bis rue du Gros Chêne et 1 impasse Madame à Nantes.

En 2014, volonté du conseil syndical de la copropriété d'engager un audit énergétique de la copropriété afin d'envisager des travaux de rénovation nécessaires.

Contexte de la copropriété avant les travaux :

* une chaudière de presque 15 ans

* une production d'ECS individuelle et majoritairement électrique

* un ravalement à prévoir

* des problèmes de ventilation et d’isolation

* des infiltrations en toiture et une dégradation de l’isolant

* copropriété occupée par une majorité de propriétaires occupants (60 - 70%)

Calendrier :

* audit énergétique voté en 2014 (5 850 €)

* maîtrise d'oeuvre votée en 2015 (33 000 €)

* travaux BBC votés en 2018

PRESTATIONS RÉALISÉES

Isolation thermique par l'extérieur

327,500 €

Isolation de la toiture terrasse

169,000 €

Isolation des planchers bas

57,000 €

Ventilation et dépenses induites

106,000 €

Changement des menuiseries

45,999 €

Remplacement des menuiseries par du double vitrage peu émissif et isolation des coffres des volets roulants.
Changement d'énergie pour le chauffage et l'eau chaude sanitaire

48,000 €

Rénovation de la chaufferie et raccordement de la copropriété au réseau de chaleur urbain.

FINANCEMENT

Montant total des travaux

1,087,000 €

Montant total des aides perçues

445,000 €

ACTEURS DU PROJET

SyndicSERGIC +33240125478
ArchitecteAXENS +33272881950 jm.guillet@axens-archi.com
ThermicienASCAUDIT Energie
Nantes MétropoleChargé de mission Transition Energétique +33240080330 monprojetrenov@nantesmetropole.fr
FinanceursANAH, Région, Etat, Nantes Métropole

Le mot du conseil syndical

« On a eu la surprise de voir que beaucoup de gens qui étaient contre au début se sont renseignés, ont compris qu’ils avaient le droit à l’Anah, c’est passé beaucoup mieux que prévu. Nantes Métropole a été présent, ça c’est toujours bien passé avec eux. En faisant des travaux BBC, on avait 40 % de subvention, pour nous c’était hyper intéressant. J’ai des amis qui ont fait des travaux bien moins importants parce que dans d’autres communes, il n’y a pas les mêmes aides. »