gallery

21 RUE CINO DEL DUCA 75017 PARIS

Installation de panneaux photovoltaïques en copropriété


IDENTITÉ

Année de construction

1982

Nombre de bâtiment

1

Nombre de logement

92

Type de chauffage

Individuelle

Source d'énergie chauffage

Gaz


DONNÉES CLÉS

Coût moyen / logement

200 €

CONTEXTE DU PROJET DE RÉNOVATION

Cette copropriété des années 80 a initié son projet d'installation de panneaux photovoltaïques en mai 2018. L'installation des panneaux a été réalisée en mai 2020 et n'a duré que 3 jours. 

Ce projet s'inscrit dans une dynamique progressive de rénovation de la copropriété afin de faire des économies et de prendre en compte des considérations écologiques. En effet, la copropriété a dû refaire l'étanchéité des terrasses en 2014 et en a profité pour tripler l'isolation thermique.

Aussi, afin de faire des économies sur l'électricité, la copropriété a fait installer des détecteurs de présence sur les palliers et dans les couloirs des caves et a remplacé toutes les ampoules par des LEDS entre 2016 et 2017. 

Ainsi, la copropriété est passée d'une consommation de 90 000 kWh en 2010 à 48 000 kWh en 2017. 

En 2018, la copropriété aborde le sujet du solaire, un sujet nouveau et délicat. Sur les sept membres qui constituent le Conseil Syndical, trois sont convaincus et les quatre autres font confiance à ces derniers. Le référent énergie de la copropriété insiste sur le fait qu'il est essentiel de motiver la copropriété : le Conseil Syndical a vulgarisé le sujet du solaire et répondu aux questions des copropriétaires pendant presque deux ans !

Cette communication importante a été alimentée grâce aux nombreuses ressources en ligne disponibles gratuitement, notamment le cadastre solaire de Paris.

Grâce à ce travail conséquent de communication autour du solaire, l'adhésion des copropriétaires a été obtenue en Assemblée Générale et le permis solaire a été accordé à la copropriété en 2019. La solution choisie a coûté 18 000€ pour 36 panneaux micro-onduleurs de 315 Wc. L'installation permet une autoconsommation partielle : l'électricité produite est utilisée sur site, ou exportée vers le réseau en cas de surproduction. A l'inverse, pour assurer tous les besoins, de l'électricité est toujours importée du réseau.

Aujourd'hui, le référent énergie de la copropriété valorise ce projet en mettant en avant différents arguments :

- Un gain récurrent sur 25 ans au moins sur les dépenses courantes.

- Un fonctionnement totalement transparent : s'il y a des dysfonctionnements, le fournisseur fournit l'électricité. Il n'y a aucun risque de se retrouver sans électricité !

- Avec son smartphone, il est possible de connaître la production d'électricité en temps réel.

Entre 2020 et 2021 la production annuelle a été de 11 900 kWh, soit 23% des 51 000 kWh qui sont consommés par la copropriété. Cela représente 21% de la facture. En été, cela représente même un gain de 120 € par la revente du surplus de production. En effet, en hiver la production est plus faible que la consommation, mais c'est l'inverse qui se produit en été. La production et la consommation sont dépendants de l'ensoleillement (météo, durée de la journée).

PRESTATIONS RÉALISÉES

Installation de panneaux solaires photovoltaïques

18 000 €

Pose de 36 panneaux photovoltaïques micro-onduleurs de 315 Wc chacun.

FINANCEMENT

Montant total des travaux et prestations intellectuelles

18 000 €

CHRONOLOGIE

Permis solaire accordé

11.2019

Installation des panneaux

05.2020

Communication du projet au sein de la copropriété

11.2019

ACTEURS DU PROJET

Fourniture des panneaux et conception du projetEnergie Douce
Installation des panneaux photovoltaïquesAXR Energie

Suivre sa production et sa consommation en direct !

Sur ces captures d'écran, on peut voir les quantités d'électricité :

  • produites par les panneaux
  • importées par la copropriété pour combler le besoin restant en électricité
  • exportées vers le réseau, à savoir le surplus produit en été principalement
  • et consommé au total par la copropriété.

 

       

Le cadastre solaire de Paris

Le cadastre solaire de Paris permet de connaître l'ensoleillement des terrasses ainsi que la production maximale qu'il serait possible de faire. D'après cet outil, sur une des terrasses de la copropriété, une surface de 352m² possède un ensoleillement maximal supérieur à 1000 kwh/m²/an. cette terrasse est donc particulièrement bien exposée. Cependant, le référent énergie de la copropriété rappelle la présence d'ombres, de tuyaux etc. qui impliquent que la surface réellement disponible est inférieure à celle que l'on a sur le cadastre. Ci-dessous les informations que l'on trouve pour le 21 rue Cino Del Duca.